La meute Index du Forum
La meute
La Meute, Guilde d'Agueraton.
 
La meute Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
:: Notre Charte ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La meute Index du Forum -> Ignis Atol : Le quartier des visiteurs. -> La baraque.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Noxounet
Guide

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2013
Messages: 181
Point(s): 961
Moyenne de points: 5,31

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 23:11 (2013)    Sujet du message: Notre Charte Répondre en citant

 







"Sans effort, le trésor a un arrière goût amer.
Sans réel combat, la récompense ne se mérite pas." 






... 





« Une vague de pacifisme règne sur les terres Agueratonniennes ces derniers temps. Cette énergie passive, laxiste. Cette envie de toujours tout remettre au lendemain. On ne peut pas vraiment expliquer pourquoi, c'est comme ça, et c'est chiant. »

« J'en ai marre, tous les jours c'est la même chose, je me lève, je mange, la journée se passe, je mange, je m'endors...N'y a t-il donc rien de plus à faire ? C'est triste tout de même, je me souviens quand j'étais petit, on me racontait des histoires à faire trembler les plus costauds, des dragons, des trolls, des assassinats, des traîtres...Ah c'était la bonne époque ! Maintenant le monde est fade et sans intérêt, les seuls qu'ont vraiment du boulot en ce moment c'est les bouseux. Ils travaillent sans relâche et sans broncher pour que nos royaumes prospèrent. Heureusement pour nous ils sont aussi bêtes que moches, si ils savaient le pouvoir qu'ils tenaient entre leurs mains... Mais eux au moins servent à quelque chose, ils rapportent des ressources. Mes fermiers me sont beaucoup plus utiles que mes soldats. Ils pourrissent dans leurs quartiers, attendant, patiemment certes, qu'un ennemi se pointe à l'horizon. Cela fais un moment que je me suis fais à l'idée. On ne viendra pas m'attaquer, maintenant c'est mes paysans qui défendent le royaume, mes guerriers sont à la retraite, cela me revient moins cher. Il faut trouver une solution et vite. »

« J'ai l'impression de voir le monde en noir et blanc. »

« Es-ce que quelqu'un aurait une solution? »







Nous nous trouvons dans une pièce somptueuse, aux dimensions audacieuses, le sol, tapi de velours d'un vert foncé antique. Les murs, en pierre brut, parsemés de tableaux gigantesques, aux allures grandioses. Au centre de la pièce, une table immense, autour de celle-ci 10 seigneurs, assis, concentrés sur la discussion qui a lieu. Sur le coté gauche de la table on aperçoit une cheminée, un feu douillet y crépite aisément. Un valet muni d'un bâton s'assure que le feu reste allumé. De l'autre coté, un buffet magistral. Toutes les délicatesses des terres d'Alérandir Daah y sont représentées. La aussi, plusieurs valets s’assurent que les plats restent frais et remplis. Un des larbins fait tomber une assiette de langoustines, il se fige et regarde vers son seigneur, la peur se lit dans ses yeux. Heureusement pour lui son maître est trop occupé pour le moment. Il ramasse le plat et disparaît. La pièce est peut-être belle et grande, elle n'en est pas pour autant agréable, il n'y a ni fenêtres, ni sources de lumière hormis le feu de la cheminée et un unique chandelier posé lamentablement dans un des coins. C'est presque lugubre, le velours au sol ne fait qu'accentuer cet effet de moisissure, cette richesse puante.

Cela faisait maintenant 3 jours et 3 nuits que les 10 seigneurs réunis autour de cette table cherchaient une solution au problème majeur que chaque homme prospère rencontre un moment ou un autre : l'ennui. Le seul qui n'avait pas encore parlé était Nox. Il était resté immobile sur sa chaise, les yeux grands ouverts. Les autres seigneurs ne pouvaient s'empêcher d'y jeter des coups d’œil réguliers. Ils savaient tous que Nox était aveugle, mais la façon dont il regardait...Ils en avaient des frissons dans le dos. Nox était resté silencieux, il avait écouté et analysé et il était maintenant arrivé à une conclusion, il se leva, lentement.





Mes amis, mes frères, l'heure est grave. Il est vrai qu'Alérandir Daäh a connu des époques plus excitantes, et il faut effectivement agir au plus vite. Nous nous sommes réunis dans ce but. Et je crois avoir trouvé la solution...

Nox reprit son souffle, les neuf seigneurs assis à la table avaient désormais les yeux rivés sur l'aveugle. Ils ne savaient toujours pas très bien si ils devaient se moquer de l'aveugle, le craindre ou le respecter, du coup ils faisaient un peu un mélange des trois. Ils avaient tous reçus une invitation de la part de Nox pour venir dans son royaume afin de débattre et de trouver des solutions à leur problème. Ils attendaient donc avec impatience la réponse.

Elle est très simple, vraiment, tout ce que je vais faire, c'est vous dire Adieu.

Les seigneurs se regardèrent ahuris, avaient ils bien entendu ? Certains éclatèrent de rire, croyant à une farce, d'autres semblaient anxieux, aucun ne vit les assassins tapis dans l'ombre s'avancer.

Et je vais également prendre vos vies.






Il faut éradiquer le mal par le mal, les gros lards à la cour n'ont qu'à bien se tenir car la Meute est en marche. 



Des récits épiques, des combats sanguinolents c'est ce que nous souhaitons créer, Adieu l'époque ou l'or vaut plus qu'un beau discours. Voici le temps des quêtes légendaires... 


Plus le droit de relaxer, il faut agir, ou nous allons tous finir aussi gras et bêtes que nos cochons.. 


Nox semblait décidé à mettre au point une guilde qui allait révolutionner le monde actuel. Il prit parchemins et plumes et se mit à écrire. Quelques jours plus tard c'était enfin prêt, la charte qui allait dompter Agueraton. La meute était née.





... 









"Loin était le temps du fracas des armes et des boucliers..."

"Une époque que tous ont oubliés..." 



En des temps immémoriaux, Aguératon était terre de guerre et de diplomatie. Nul ne pouvait échapper à un combat, nul ne pouvait s’éclipser face à une joute verbale.
Le Temps de la "Hache et de la Plume" n'était désormais que de doux songes. Les faits d'autrefois ne sont désormais guère plus que des comptes pour enfant en mal d'aventure.
Les Royaumes Oubliés étaient comme figés dans le temps et l'espace. Le laxisme l'emportant sur l'opinion. Les Dames et Seigneurs d'Aguératon n'ayant retrouvé leur Royaume qu'il n'y a peu de temps se complaisent dans leur opulence. Laissant ainsi des forces bien plus sombres croître au-delà des frontières.

L'Empire lui-même ne daignait bouger ne serait-ce que le petit doigt face à tant de passivité, préférant ainsi s'enrichir par le Percepteur face à l'opposition tout aussi mollassonne. Matraquant et appauvrissant ainsi de plus en plus le bas peuple par l'impôt.



"Il était désormais temps d'agir..."

"La désobéissance était le meilleur moyen d'instruire..." 


L'Ombre planait tel un cumulus au-dessus d'Aguératon. Tout comme le Temps de la "Hache et de la Plume" était enterré, celui du "Sommeil" devait l'être également.
Il n'était plus question de couardise ou d'analphabétisme. Les Dames et Seigneurs de ce monde se devaient de se redresser, de gré ou de force. Les chroniques de jadis devaient inspirer la populace.
Il était temps pour l'Empire d'entendre gronder le fer et l'acier. Il était temps pour l'opposition d'abandonner la torpeur dans laquelle elle était plongée.

Une nouvelle ère devait éclore. Une ère de bravoure et d'esprit. Une ère purificatrice.



"Les tambours de guerre résonnent..."

"Un nouveau Temps arrive..." 




Le Temps de "l'Acier et du Verbe" fit son apparition. Depuis déjà quelques lunes, un petit groupe de Dames et Seigneurs s'était insurgé. Leurs actes se définissaient tant par le sang que par l'éloquence.
L'Ombre approchait à grand pas. De multiples et mystérieux assauts furent recensés ici et là, aux quatre coins d'Aguératon.
Il était temps que la "Meute" s'agrandisse. Il était temps que la "Meute" embrasse son destin.


Il était temps pour elle d'illuminer, de par son hardiesse et sa verve, les Royaumes Oubliés... 






Pour que même les bouseux et les clochards puissent savoir de quoi il s'agissait, un deuxième bout de parchemin, écrit de façon simple et structurée fut écrit.




Bonjour, nous sommes La Meute, Guilde d'Agueraton.
Nos objectifs sont multiples. Mais le plus important est de faire partie de la légende.
Notre hiérarchie est complexe. Et peu intéressante.
Notre politique interne ne concerne que les membres. A vrai dire, il n'y a pas vraiment de politique...
Notre politique externe ne concerne que nos ennemis et nos alliés. On avisera le moment venu.
Le recrutement se fait chez nous, à Hurlebrume.
...


_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Mar - 23:11 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La meute Index du Forum -> Ignis Atol : Le quartier des visiteurs. -> La baraque. Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

La Meute